Offre d'emploi n° 2507691

CHERCHEUR F/H

Type de contrat : CDD
Localisation : Isère
Entreprise : CSTB
Fonction : Métiers du BTP

Publiée le 19 / 06 / 2018
Expérience souhaitée : Moins de 1 an
Niveau d'études souhaité : Bac +5 et plus

Description du poste

Établissement public au service de l'innovation dans le bâtiment, le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, exerce cinq activités clés : la recherche et expertise, l'évaluation, les essais, la certification et la diffusion des connaissances, organisées pour répondre aux enjeux des transitions énergétique et numérique dans le monde de la construction. Son champ de compétence couvre les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans les quartiers et les villes.

Avec plus de 900 collaborateurs, ses filiales et ses réseaux de partenaires nationaux, européens et internationaux, le groupe CSTB est au service de l'ensemble des acteurs de la construction pour faire progresser la qualité et la sécurité des bâtiments.

Le CSTB conduit une politique active en faveur de l'égalité professionnelle et l'intégration des travailleurs handicapés.

OBJECTIF
L'objectif général du projet sera l'acquisition de compétences élevées dans différentes techniques de modélisation pour évaluer la concentration d'exposition aux polluants gazeux du sol (radon, sols polluées) à l'intérieur des bâtiments en fonction de l'ensemble des paramètres déterminants (nature du sol, typologie de bâtiment, typologie de source de pollution dans le sol.
Dans un premier temps, ce projet propose d'effectuer un état de l'art sur les différentes méthodes de modélisation avec une analyse critique de leur utilisation : forces, limites, domaine d'application potentiel. Parallèlement une analyse sera conduite sur le choix et la pertinence de méthodes de modélisation dans différents domaines d'application (évaluation sanitaire, conception et dimensionnement des solutions de protection ...).
En fonction de ces résultats, et en repartant de travaux de thèse précédemment réalisés au CSTB, des développements supplémentaires dans certains domaines seront proposés : prise en compte de différentes typologies de sources de polluants des sols, interaction avec la variabilité des conditions environnementales (sol, environnements extérieur et intérieur).
Dans le cadre du travail de thèse proposé, le candidat sera amené à utiliser différents types de modèles de transfert des polluants gazeux du sol dans le cadre d'une comparaison (benchmark), et à les développer pour les adapter au mieux à la problématique de l'étude et pour en améliorer la fiabilité.
Outre ces aspects de modélisation, le candidat pourra participer à des études de comparaison des résultats des modèles avec des données expérimentales acquises au cours d'expérimentations de terrain.

Des qualités pratiques et d'organisation sont nécessaires afin de s'intégrer au mieux dans ces études de comparaison avec des données expérimentales.
Profil recherché
Bac + 5 (Master 2 ou Ecole d'ingénieurs) en mécanique des fluides, en transfert de masse et en transfert thermique (analytique et numérique).
Connaissance d'un langage de programmation type C, Fortran, ...
Compétences en utilisation de code de calcul CFD (Fluent®, Comsol®,...).
Un bon niveau en anglais (lu, écrit, parlé) sera apprécié.
Début de thèse prévu : novembre 2018.
Des déplacements occasionnels en France et à l'étranger pourront être prévus.



Salaire brut mensuel : 2.083 K€ mensuels

Je postule

Candidature en ligne

Je postule